Bienvenue à Ouagadougou pour le mariage d’Edouard et Larissa, Aristide et Laetitia

Enfermé sous une moustiquaire, le ventilateur au dessus de moi me renvoie un air chaud et sec qui me rappelle que la température avoisine encore les 30°. Il est tout juste 23h00. A coté de moi mon sac photo est recouvert de cette poussière, rouge et chaude, qui empoisonne le quotidien des Burkinabés. Les batteries de mon appareil photo sont vides, mes cartes mémoires sont pleines. Me voici de retour dans ma chambre du « bout du monde » allongé sur mon lit, exténué mais heureux d’avoir vécu l’une des journées les plus incroyable de ma vie de photographe. Je ferme les yeux, les images tourbillonnent à un rythme effréné et les rires des enfants d’Afrique résonnent encore dans ma tête. Réaliser le reportage photo d’un mariage au Burkina Faso est déjà en soit une expérience extraordinaire, mais lorsqu’il s’agit non pas d’un, mais de deux mariages, et que les mariées sont sœurs jumelles… les mots ne suffisent plus.

 

Les préparatifs

Au Burkina, une journée comme celle ci s’apparente à un véritable marathon pour les jeunes mariés. Ceux-ci sont extrêmement sollicités par la famille et les amis venus par centaine les féliciter et profiter de la fête ! Je vous passe les détails de la préparation et de l’organisation du mariage, car ici tout est compliqué, mais « yelkabé » (y’a pas de problème..)

Mariage traditionnel à Ouagadougou (Burkina Faso, Afrique) - ©Gerald Geronimi

Mariage traditionnel à Ouagadougou (Burkina Faso, Afrique) - ©Gerald Geronimi

Mariage traditionnel à Ouagadougou (Burkina Faso, Afrique) - ©Gerald Geronimi

Mariage traditionnel à Ouagadougou (Burkina Faso, Afrique) - ©Gerald Geronimi

 

La cérémonie religieuse

Rendez-vous est  donc donné à 12h00 précise en la paroisse St Pierre de Gounghin à « Ouaga » pour la cérémonie religieuse (le mariage civil n’est pas obligatoire). Celle-ci s’apparente à ce que l’on connait déjà chez nous avec l’échange des consentements, la remise des alliances, la communion et surtout beaucoup de prières. Le tout se termine par des chants et des danses, avec un tour d’honneur des mariés dans l’église, rythmé au son d’une traditionnelle chorale de chants africains. Une bien belle façon de remercier «Dieu» et les invités pour leur présence à la cérémonie.

Mariage traditionnel à Ouagadougou (Burkina Faso, Afrique) - ©Gerald Geronimi

Mariage traditionnel à Ouagadougou (Burkina Faso, Afrique) - ©Gerald Geronimi

Mariage traditionnel à Ouagadougou (Burkina Faso, Afrique) - ©Gerald Geronimi

Mariage traditionnel à Ouagadougou (Burkina Faso, Afrique) - ©Gerald Geronimi

Mariage traditionnel à Ouagadougou (Burkina Faso, Afrique) - ©Gerald Geronimi

Mariage traditionnel à Ouagadougou (Burkina Faso, Afrique) - ©Gerald Geronimi

Mariage traditionnel à Ouagadougou (Burkina Faso, Afrique) - ©Gerald Geronimi

Mariage traditionnel à Ouagadougou (Burkina Faso, Afrique) - ©Gerald Geronimi

Mariage traditionnel à Ouagadougou (Burkina Faso, Afrique) - ©Gerald Geronimi

Mariage traditionnel à Ouagadougou (Burkina Faso, Afrique) - ©Gerald Geronimi

Mariage traditionnel à Ouagadougou (Burkina Faso, Afrique) - ©Gerald Geronimi

Mariage traditionnel à Ouagadougou (Burkina Faso, Afrique) - ©Gerald Geronimi

Mariage traditionnel à Ouagadougou (Burkina Faso, Afrique) - ©Gerald Geronimi

Mariage traditionnel à Ouagadougou (Burkina Faso, Afrique) - ©Gerald Geronimi

Mariage traditionnel à Ouagadougou (Burkina Faso, Afrique) - ©Gerald Geronimi

Mariage traditionnel à Ouagadougou (Burkina Faso, Afrique) - ©Gerald Geronimi

 

Le cortège

Après presque deux heures de cérémonie, vient le moment de rejoindre la salle de réception. Là, je ne le sais pas encore, mais je vais participer à quelque chose que chacun devrait vivre au moins une fois dans sa vie : La traversée de Ouagadougou dans un cortège de mariage ! Les deux bonnes « vieilles Mercedes » de nos quatre jeunes mariés ouvrent la route à des dizaines de voitures, une bonne centaine de scooters, des chevaux et même des invités à vélo qui essayent de suivre comme ils peuvent… Un nuage de poussière se forme alors sous un concert de klaxon et de cris de joie. Dans ce « brouhaha » organisé il fait très chaud (près de 40°), on ne peut circuler, on ne peut plus respirer, on n’entend et on ne voit plus rien, mais on est tous heureux de partager ce moment unique.

Mariage traditionnel à Ouagadougou (Burkina Faso, Afrique) - ©Gerald Geronimi

Mariage traditionnel à Ouagadougou (Burkina Faso, Afrique) - ©Gerald Geronimi

Mariage traditionnel à Ouagadougou (Burkina Faso, Afrique) - ©Gerald Geronimi

 

La réception

Il est déjà plus de 15h00. Le cortège arrive au « Centre d’Accueil d’Emmaüs Ouaga » pour le repas du Mariage. A l’intérieur, une salle a été réservée pour la seule et unique table d’honneur d’environ 80 personnes. Le repas se déroule assez vite, avec quelques discours, la présence d’un Griot (personnage haut en couleur, a la fois poète, musicien et conteur), et quelques danses Africaines. A l’extérieur, des centaines d’invités (ou pas) attendent d’être servis par une armée de jeune filles.
Le repas se termine par l’arrivée surréaliste d’un gâteau à la crème, blanc et mauve, sortie de nulle part. (Je vous rappelle que l’on est en Afrique, qu’il fait toujours très très chaud et que les refrigérateurs sont plutôt rares)

Mariage traditionnel à Ouagadougou (Burkina Faso, Afrique) - ©Gerald Geronimi

Mariage traditionnel à Ouagadougou (Burkina Faso, Afrique) - ©Gerald Geronimi

Mariage traditionnel à Ouagadougou (Burkina Faso, Afrique) - ©Gerald Geronimi

Mariage traditionnel à Ouagadougou (Burkina Faso, Afrique) - ©Gerald Geronimi

Mariage traditionnel à Ouagadougou (Burkina Faso, Afrique) - ©Gerald Geronimi

Mariage traditionnel à Ouagadougou (Burkina Faso, Afrique) - ©Gerald Geronimi

Mariage traditionnel à Ouagadougou (Burkina Faso, Afrique) - ©Gerald Geronimi

Mariage traditionnel à Ouagadougou (Burkina Faso, Afrique) - ©Gerald Geronimi

 

La cérémonie du Cola

Une fois la réception terminée, la journée continue par un « tour des familles ». Le cortège reprend la route direction la famille d’Edouard, puis celle d’Aristide, pour finir dans la famille de nos jumelles. Avec, à chaque fois, un accueil incroyable réservé aux mariés !
La journée se termine par la (très) longue cérémonie du Cola, car au Burkina, le rite du mariage n’est pas seulement une alliance entre deux personnes qui s’aiment, mais également entre deux familles, deux clans. Cette forme de « dot » est une tradition africaine qui est pratiquée depuis des siècles. Il s’agit d’une négociation complexe et très formelle : Les deux familles doivent trouver un accord mutuel sur le prix que le fiancé aura à verser pour pouvoir épouser la fiancée. Mais attention, cette coutume n’a rien de commercial, car le respect et la dignité sont présents tout le long de cette cérémonie. A la fin, les mariés ont enfin le droit de ramener leurs princesses à la maison !

Le mariage est terminé, il est environ 22h00.

Mariage traditionnel à Ouagadougou (Burkina Faso, Afrique) - ©Gerald Geronimi

Mariage traditionnel à Ouagadougou (Burkina Faso, Afrique) - ©Gerald Geronimi

Mariage traditionnel à Ouagadougou (Burkina Faso, Afrique) - ©Gerald Geronimi

Mariage traditionnel à Ouagadougou (Burkina Faso, Afrique) - ©Gerald Geronimi

Mariage traditionnel à Ouagadougou (Burkina Faso, Afrique) - ©Gerald Geronimi

Mariage traditionnel à Ouagadougou (Burkina Faso, Afrique) - ©Gerald Geronimi

 

Du coté du photographe

A Ouaga, la poussière et la chaleur mettent à rude épreuve le matériel et le photographe. J’ai donc emporté avec moi le strict minimum : mon fidèle EOS 5D Mark III et deux objectifs, le 24mm f/1.4L II et le 50 mm f/1.2L. Enfin le flash Speedlite 600EX-RT et le très pratique transmetteur ST-E3-RT pour le soir, car la nuit tombe vite. Le reportage a été réalisé en grande partie au grand angle, ce qui est aussi un choix esthétique de ma part.
D’autre part je savais que, malgré mon expérience de la photographie de mariage, cette journée allait être pour moi une véritable découverte. L’Afrique est un spectacle incessant  de couleur et de lumière, qui excite en permanence l’œil et la curiosité, encore plus en ce jour de fête. Le danger est de tomber dans le piège de vouloir tout montrer, au risque de s’éparpiller. Enfin, même si Edouard m’avait donné carte blanche pour les photos, je tenais absolument à rester discret et à ne pas intervenir, afin de respecter le protocole. De toute manière, il est difficile, voir impossible, de prendre le temps de faire poser les mariés, voir même, à certains moments de les approcher, tellement ceux ci sont sans cesse entourés et sollicités.
Enfin, j’ai également été très surpris par le nombre de photographes « pro », au moins trois ou quatre (équipés pour la plupart de boitiers argentiques), présents tout au long de la journée et notamment à l’église. Ceux ci s’invitent à la cérémonie, shootent un maximum d’invités et proposent dès la sortie de l’église, posés à même le sol, des tirages papiers développés en un temps record ! Incroyable et inimaginable en France.

Mariage traditionnel à Ouagadougou (Burkina Faso, Afrique) - ©Gerald Geronimi

Mariage traditionnel à Ouagadougou (Burkina Faso, Afrique) - ©Gerald Geronimi

Mariage traditionnel à Ouagadougou (Burkina Faso, Afrique) - ©Gerald Geronimi

 

Remerciements

Merci à Catherine et François d’avoir organisé cette surprise (ma présence était un cadeau pour les mariés) et de m’avoir permis de vivre cette incroyable aventure avec vous. Merci à tous les burkinabés qui ont croisé mon chemin ce jour là. Merci pour votre dévouement, votre sincérité et votre incroyable sens de l’accueil (je n’ai jamais eu à ma disposition autant de personnes pour porter mon sac à dos). Merci à mon ami René pour son sourire légendaire et à sa Rose pour le ravitaillement en poulet, riz et autre Brakina. Merci à nos jeunes mariés et à leurs familles d’avoir accepté ma présence ! Edouard, Larissa, Aristide, Laetitia, Barka ! Barka ! Barka ! (Merci ! Merci ! Merci !)
Merci à mon amour de m’avoir laissé partir aussi loin, aussi longtemps… Je t’aime !

 

Ecrit par : Gérald Géronimi - Catégorie : Actualités Mariage Voyage, 40 commentaires sur Bienvenue à Ouagadougou pour le mariage d’Edouard et Larissa, Aristide et Laetitia

40 Commentaires

  1. 11-25-2012, 2:14 CECILEREPLY

    Trop magnifique ces photos !!! Et bien sur en lisant les commentaires, j’ai pleuré ! Oui je sais tu as raison, j’ai un petit coeur!

  2. 11-25-2012, 2:18 Nicole BRYGIER- GILLEREPLY

    Très cher Gégé,
    Merci pour ton reportage sensible, précis et chaleureux qui m’a fait vivre (un petit peu) le mariage tant attendu d’Edouard et de Lharissa…
    Je ne savais pas que les soeurs jumelles se mariaient ce jour-là ! je l’ai appris chez Catherine à son retour.
    Tes commentaires ont apporté une note supplémentaire de précision et de sensiblilité qui m’ont touchée.
    Merci d’être ce photographe si talentueux qui saisit les instants précieux et émouvants.
    Encore merci à ton amour de t’avoir autorisé à t’éloigner d’elle, pour apporter ce reportage si attendu ! vous êtes formidables ! que DIEU VOUS BENISSE !
    BARKA !!!!!!
    Nicole

  3. 11-25-2012, 2:56 Marie-ChristineREPLY

    Merci Gégé pour ces belles photos, ce beau reportage et cette belle émotion… Il est magnifique notre neveu!!! Mais où sont les photos avec sa maman et son papa??? Et ne me dis pas que tu n’en a pas fait…je ne te croirais pas ;-)))))). Merci encore tout plein!!!!

  4. 11-25-2012, 5:10 Hervé LE GALLREPLY

    Quand un photographe de talent a aussi le regard d’un ethnologue humaniste, le résultat ne peut qu’être splendide. Et je pèse le mot. C’est vraiment tout ce que j’aime dans tes images. Comme on dit, c’est dans la boîte, c’est fait et bien fait. Respect.

    • 11-25-2012, 5:23 Gérald GéronimiREPLY

      Merci Hervé, cela est toujours un honneur d’avoir un message de ta part !

    • 11-25-2012, 6:41 Fabrice DrevonREPLY

      Tellement d’accord avec Hervé, bravo Gérald, on voit bien que cela dépasse le « simple » talent, on sent ton coeur qui bat, ton émotion, ta joie.

      Extra !

      J’aurai adoré vivre pareille aventure en afrique, pour en avoir fait un cet été (Irlande), un mariage à l’étranger c’est vraiment des sensations uniques.
      Merci du partage !

  5. 11-25-2012, 5:58 Maryse et DenisREPLY

    Inutile de te dire que c’est les yeux plein de larmes que je t’écris ce petit mot !
    BRAVO au parrain-photographe pour ce reportage plein de sensibilité et d’amour !
    Je pense qu’il y a une petite femme qui doit être fière de son chéri….
    Félicitations Gérald ! C’est magnifique !
    D’énormes bisous à toi ainsi qu’à Clara et Sandra !

  6. 11-25-2012, 8:16 MimilubREPLY

    Beaucoup d’amour et de partage au travers de tes photos toutes plus touchantes les unes que les autres….
    Une signature toute particulière de notre Gégé tel que je l’aime, sensible, terriblement humaniste et ce qui ne gâche rien, tout en gentillesse….
    Bravo pour toutes ces merveilleuses photos qui nous transportent dans cet endroit de l’Afrique dont tu es tombé amoureux, avec ta petite femme, il y a quelques années… Le Burkina Faso
    Félicitations et des gros bisous de ta belle maman préférée !!! :o)

  7. 11-25-2012, 8:19 emilieREPLY

    pour y avoir sejourné 4 mois grâce à PFA en 2008 et avoir rencontré Edouard ; je suis ravi d’admirer ces photos !!!! tout simplement sublimes et riches en émotions qui me renvoie sur ces qqes mois passés la bas !!! bravo et quel beau souvenir pour les jeunes mariés !! quelle belle surprise offerte aux jeunes mariés et quel beau travail réalisé !!
    Emilie. D

  8. 11-25-2012, 8:46 EvelyneREPLY

    Félicitations pour ces merveilleuses photos! Merci Mimi de me les avoir fait partager.

  9. 11-25-2012, 8:59 Charlotte et GuillaumeREPLY

    Que dire, je les attendais avec beaucoup d’impatience, je les trouve superbes, vous avez vraiment le don pour mettre en valeur n’importe quel photos!

  10. 11-25-2012, 9:08 Valou et JoREPLY

    Superbe Gégé !!! Merci pour ce beau reportage !
    Des gros bizooo de Guyane !!

  11. 11-26-2012, 12:00 WillyREPLY

    Pas grand chose à dire à part bravo. Des clichés pleins, entiers, graphiques. Chapeau !

  12. 11-26-2012, 9:23 ferlinREPLY

    Très belles photos, un superbe reportage, je suis très contente que vous fassiez les photos de mariage de Vincent et Julie.

  13. 11-26-2012, 1:28 catfishsREPLY

    Comme d’habitude, tu nous présentes du beau, du très beau mariage !! Très chouette reportage en tout cas…

  14. 11-26-2012, 9:12 Sandrine et LaurentREPLY

    « Le bonheur le plus doux est celui qu’on partage… »
    Merci à toi Gégé.Au delà de ton talent , il ya simplement la générosité du coeur…
    Merci pour ce pur instant de plaisir et d’émotion .
    Gros bisou de moi mais surtout de Laurent!!!!!!

  15. 11-27-2012, 9:44 sébastienREPLY

    Très chouette travail ! Et le traitement derrière colle bien aux images ! bravo

  16. 11-28-2012, 11:44 isaREPLY

    Un merveilleux reportage qui nous emmène loin, très loin ! Pas seulement en terme de kilomètres mais aussi en émotions.
    BRAVO !

  17. 11-28-2012, 5:26 le DjackREPLY

    très chouette Gérald…. ça donne envie, ça donne envie….

  18. 11-30-2012, 12:14 CarineREPLY

    Quand je regarde ces photos, j’ai l’impression d’être à côté de toi et de vivre le mariage avec tout le monde !!! Merveilleuses photos pleines d’émotion : toujours aussi magiques !!!
    Ton petit paragraphe sur les photographes est tellement vrai !! Au Sénégal la petite phrase habituelle c’était : « Allez on sourit avec les dents 🙂 « 

  19. 12-04-2012, 12:46 Anghjula MatteiREPLY

    Un reportage magnifique. Ils sont très beaux et n’ont pas été trahis. Bravo 😉

  20. 08-15-2013, 11:29 samuelREPLY

    Un modèle de reportage, complet, maîtrisé. A montrer !
    Superbe !!!

  21. 11-25-2013, 10:37 Romain BourguignonREPLY

    Tres tres belles images!

  22. Bonsoir,

    oh, oui superbe photos un beau reportage.

  23. 02-13-2014, 10:22 EstelleREPLY

    Quelle belle manière de mettre en valeur les doux mariages du Burkina ….avec de belles couleurs ! et surtout un bel oeil professionnel derrière tout ça ! BRAVO !

  24. 05-20-2015, 8:48 AdelineREPLY

    je suis ému, plein de larme c’est trop top. j’ai jamais vu pareille. tout est travail de pro! comment vous contacté??

  25. 08-08-2015, 6:56 Lenne Terrier SophieREPLY

    Gerald un grand bravo….
    Tu m’as fait voyager, tant avec tes images que ton recit …

  26. 08-12-2015, 8:54 amandine crochetREPLY

    Ce reportage est incroyable, on a l impression d y être. Superbe.

  27. 02-18-2016, 11:48 SAMA OuambiREPLY

    Quand je regarde ces images j’ai les larmes aux yeux car cela me fait revivre cette journée comme si c’était Aujourd’hui. Merci Gérald. Mon frère reste immortel!!

  28. 02-25-2016, 12:01 Angélique BanceREPLY

    Edouard mon frere, je n’ai pas pu être à ton mariage; mais envoyant toutes ces belles réalisations ,c’est comme si j’y étais. Jamais je n’oublierai les bons moments passés ensemble dans notre belle classe de terminale A. Dieu te garde mon frere.

  29. 02-26-2016, 3:49 Fr YvesREPLY

    Merci infini à vous Gérald. C’est un travail d’expert! Il m’a permis de vivre ce que j’ai manqué d’assisté: le mariage du grand et honorable Edouard, notre frère jéciste. Ces images m’aideront à finir mon deuil car elles sont très vivantes et disent beaucoup de choses de ce qu’est Edouard. Elles le rendent immortel. Edouard tu restera dans nos coeurs et dans nos mémoire à jamais! Merci encore Gérald pour cette oeuvre prophétique! Dieu vous bénisse et bénisse votre expertise! Amen!

  30. 06-01-2017, 1:27 InaREPLY

    A Dieu mon petit frère chéri!

Laisser un commentaire

Coordonnées

Gérald Géronimi
Photographe Professionnel
Lens, France
Siret : 812 480 937
Portable : 0664955378
Email: gerald@geraldgeronimi.com
Facebook Twitter LinkedIn Flickr Email Rss

Envoyez-moi un message !